CROISADE DES CŒURS PURS

« Un combat pour la sainteté auprès des jeunes »

Dans l’histoire de l’Église catholique, on entend parler des croisades dans le but de conquérir la cité de Jérusalem qui a été occupée par des ennemis, les adhérents de la foi islamique. Comme la cité de Jérusalem est un lieu fort en signification symbolique et religieuse, les catholiques au XII-XIIIème siècle ne supportaient pas que les plus chers souvenirs de leur foi soient dans les mains des ennemis. Donc un grand mouvement est né à ce temps-là : les CROISADES. Les Papes, les autorités ecclésiastiques, même les saints ont encouragé vivement les soldats chrétiens – même des enfants – à aller très loin et lutter pour reconquérir la cité sainte, Jérusalem. Cela a été un mouvement religieux fort, sans précédent dans l’histoire de l’Église.

Avec surtout tous les jeunes charismatiques de « FIOMBONANA », je voudrais capter un sens profond et spirituel des croisades pour lancer un nouvel apostolat au milieu de nos groupes de prière et au sein de l’Église Catholique à Madagascar. Notre réunion nationale à Morondava (2013) nous a invités de vivre la parole suivante : « C’est la gloire de mon Père que vous portiez beaucoup de fruits et deveniez mes disciples ». (Jn 15, 8). Notre mouvement entier et chacun de nous est appelé à porter surtout les fruits de la SAINTETE. Avant tout, rappelons-nous que le mouvement charismatique est un courant de grâces qui doit réveiller dans l’Église le zèle et la conscience de l’appel à la sainteté. Cet appel concerne chaque catégorie de personnes : enfants, jeunes, adultes, âgées, mariées ou célibataires etc.

Le pas très fort pour les charismatiques est le moment d’offrande de soi-même au Christ Seigneur et Sauveur (Rom 12, 1-3). Il y a plusieurs réponses, mais fondamentale est telle qu’il nous faut prendre au sérieux notre acte de consécration baptismal et cela renouvelé à l’occasion de l’effusion. La vie charismatique est la vie dans l’engagement profond, intense et radical, d’une façon très naturelle que l’Effusion nous emmène à une obéissance plus radicale à la volonté de Dieu et à ses commandements. La fidélité à cet effort fait naître en nous les premiers fruits de la SAINTETE. N’ayons pas peur de ce terme « La Sainteté ». Si nous groupes de prière allons devenir des écoles de la sainteté, alors nous rendons à l’Église un service le plus précieux.

Cependant, je m’adresse à vous jeunes charismatiques, filles et garçons. Réveillons-nous de la médiocrité, de la paresse spirituelle, du marasme et tout comportement de vieil homme. Revêtons la sainteté du Christ à chaque moment de notre vie. Parmi les vertus indispensables de la vie sainte, il y a la CHASTETE du cœur et de l’esprit. Cette vertu joue un rôle très important dans la vie spirituelle. Par la fidélité à cette vertu, nous proclamons la supériorité de la vie spirituelle sur la vie terrestre, la victoire de l’esprit sur la chair, et nous proclamons un monde à venir : le Royaume du Christ.

La vertu de la chasteté est difficile. Elle demande tant d’effort et de renoncement de soi-même. Elle est comme une montagne à conquérir. Un seul acte de volonté ne suffit pas. C’est un effort constant avec des sacrifices quotidiens répétés. Je sens que la providence Divine nous pousse à faire une chose grandiose pour l’Esprit Saint et pour nous-mêmes aussi.

Nous constatons combien notre jeunesse à Madagascar est malade et blessée par l’esprit de l’impureté. Vous les jeunes charismatiques, vous devrez lancer un contrepoids à ce fléau. Ce n’est pas par hasard que la Sainte Vierge à Anosivolakely fait avertir le peuple malgache en lui reprochant :

  1. L’égoïsme (Fitiavan-tena)
  2. l’amour de l’argent (fitiavam-bola)
  3. l’amour de la gloire (fitiavam-boninahitra)
  4. toute sorte de passion (filan-dratsin’ny nofo rehetra…)

Alors le problème existe au sein du peuple malgache et bien sûr au sein de l’Église catholique aussi. Comment pouvons-nous faire convertir les jeunes si ce n’est pas par l’exemple rayonnant de notre vie chaste, innocente, détachée de la convoitise charnelle ?

J’invite surtout les jeunes charismatiques catholiques à s’engager dans une nouvelle CROISADE pour reconquérir la « nouvelle Jérusalem », autrement dit pour reconquérir la vertu perdue de la chasteté (innocence) et pour gagner la vie sainte, chaste, digne du temple de l’Esprit Saint. Voilà notre apostolat et notre combat : La Croisade des CŒURS PURS consacrée à l’Esprit Saint!!!

La croisade est un cheminement combatif. C’est une invitation à une vie radicale du disciple du Christ. Par l’apostolat de la croisade des cœurs purs, nous voudrions faire guérir la vision de l’amour à laquelle sont appelés tous les gens, surtout ceux qui veulent fonder un vrai foyer. Le monde nous fait aveugler par une conception hédoniste, charnelle, privée du sens spirituel. Au contraire, le Christ qui est le Chemin, la Vie et la Vérité nous propose un autre cheminement. C’est Lui qui avant tout connaît mieux le cœur humain et ses aspirations et Lui, il veut nous combler de bonheur qui dépasse les enjeux de la convoitise qui passe et ne laisse que l’amertume.

La croisade des cœurs purs invite les jeunes charismatiques et catholiques à être courageux et à se faire opposer à un mode de vie qui contredit les valeurs de l’Évangile : « Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu. » (Mt 5, 8). Par notre témoignage, nous voudrions fortifier ceux qui sont faibles et ceux qui veulent recommencer une vie nouvelle avec fierté. Par notre croisade, nous voudrions témoigner la dignité de l’amour humain, de la personne humaine, des relations entre la femme et l’homme, de la beauté de l’amour chaste, de la fidélité de vie conjugale, de la consécration d’un croyant comme temple de l’Esprit Saint.

Nous confions notre CROISADE au Cœur Immaculé de Marie, la plus belle, la plus chaste des êtres humains : vierge et mère, Immaculée pour toujours.

Notre mouvement des cœurs purs sera intégré dans le cadre du Ministère de l’Animation. Par des étapes, ensemble avec vous les jeunes, inspirées et idéalistes nous allons découvrir de nouveaux appels de l’Esprit Saint dans cette consécration et cet apostolat. Comme premier pas, j’invite des jeunes charismatiques à se joindre, à se regrouper, à se motiver et finalement à s’engager. L’Esprit nous appelle, soyons prêts et armons-nous de la force d’en haut.

Père Jacques Z. GRAD, SVD

Aumônier National des Charismatiques